ORTHODONTIE 

1. Orthodontie précoce


Les dents de lait arrivent dans la bouche entre l’âge de 6 mois, à 2 ans. Elles guident l’éruption des dents définitives. Le manque prématuré d’une dent de lait, la succion du pouce, une mauvaise mastication ou déglutition, et une foule d’autres éléments, sont autant de facteurs qui peuvent perturber le développement des mâchoires. L’orthodontie précoce a pour objet de corriger ces facteurs le plus tôt possible, et ainsi remettre la croissance de l’enfant sur les rails.

 

Quand votre enfant est en croissance, tout reste possible. Un trouble important dans le développement des mâchoires, une fois la croissance finie, ne peut se régler que par de la chirurgie, alors qu’il aurait suffi de porter des appareils pendant l’enfance pour en venir à bout. 

   

 

 

 

2. Orthodontie de l’adolescent et de l’adulte

L’essentiel du travail à ce stade, se fait par des bagues, système d’attache permettant de déplacer les dents avec beaucoup de précision.
Les bagues peuvent être en métal ou en céramique, ou encore collées derrière les dents, c’est ce que l’on appelle l’orthodontie linguale.

 

Il est possible de déplacer les dents à tout âge. Cependant chez l’adulte, le travail est plus lent, et certaines malformations ne seront pas complètement corrigées.

Il est important de noter que les techniques d’orthodontie linguale, ou encore d’alignement par des gouttières invisibles ont contribué à populariser l’orthodontie pour les adultes, qui désirent un appareillage discret.

 

 


 


3. Chirurgie maxillo-faciale:

La chirurgie maxillo-faciale s’addresse aux adultes qui présentent une ou plusieurs malformations des bases osseuses. 

Les patients qui ont besoin de chirurgie maxillo-faciale doivent d’abord s’adrésser à l’Orthodontiste qui fera la préparation orthodontique des dents, puis, au bout de quelques mois, le patient sera opéré par un chirurgien maxillo-facial. Ce dernier positionnera les mâchoires dans la positions adéquate.

 
     


4. La contention

Quelle que soit la technique utilisée, il faut maintenir les dents, afin d’éviter qu’elles ne se déplacent une fois le traitement fini, c’est la contention. Elle peut être fixe, ou amovibles (par port d’appareils de nuit).